Fédération de l'Isère

Fédération de l'Isère
Accueil
 
 
 
 

Précarité partout, égalité nulle part !

Ce pourrait être le mot d'ordre de F. Vidal, ministre de l'Enseignement Supérieur, et plus largement du gouvernement Macron. Les mêmes coupables qui par leur politique ont conduit à ce qu'un jeune homme s'immole par le feu vendredi 8 novembre devant le CROUS de Lyon pour dénoncer les conditions de vie de plus en plus précaires des étudiant.es issu.es des classes populaires. Cet acte politique crie l'injustice d'un système universitaire toujours plus libéralisé. Nous rappelons que moins de 12% des étudiant.es sont des enfants d'ouvrier·ères : la sélection et la réforme du bac les mettent à la porte de l'université. Nous rappelons aussi que plus de la moitié des étudiant.es doivent travailler à côté de leurs études pour pouvoir (sur)vivre, ce qui, avec le stress de la sélection croissante, les met dans les pires conditions possibles pour étudier.

Nous dénonçons ces conditions inhumaines. Nous apportons tout notre soutien aux camarades de Solidaires Etudiant·es.

Le capitalisme hors de nos facs !

Grenoble, le 13 novembre 2019
Jérémie GIONO,
Secrétaire départemental

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.