Fédération de l'Isère

Fédération de l'Isère
Accueil
 

Précarité partout, égalité nulle part !

Le contre Budget des parlementaires communistes

Retrouvez la page Facebook de notre Sénateur Guillaume Gontard

le 09 November 2017

    Informations nationales

     
     
     

    Les communistes en ordre de bataille pour les élections municipales

    Ce mardi 12 novembre, la direction du PCF Isère a validé les candidatures de Jean-Paul Trovero sur Fontaine et le binôme formé d’Isabelle Peters & Nicolas Beron-Perez sur Grenoble. Le 24 septembre, elle avait validé celles de Renzo Sulli à Echirolles et David Queiros à St Martin d’Hères.
    Ces candidats dont la probité ne saurait être mise en cause ont la confiance des communistes pour rassembler largement, tout comme celles présentées dans les communes de moins de 20.000 habitants : nous pouvons d’ors et déjà annoncer que des candidats communistes seront présents sur plus de la moitié des 50 communes les plus importantes du département, pour répondre aux préoccupations de la population et défendre les valeurs de démocratie, de justice sociale et écologique.
    Les élections de mars 2020 seront le théâtre d’un affrontement politique d’envergure, face ceux qui veulent imposer la recomposition « Macron/Le Pen » nous appelons à construire partout l’union de la Gauche la plus large possible. Seule une Gauche résolument offensive pourra défendre les intérêts populaires, pour répondre aux urgences sociales, démocratiques et climatique.
    Les tenants du populisme sont une menace réelle, à Echirolles, Fontaine ou encore dans le Nord- Isère avec le RN, mais aussi à Grenoble ou ailleurs avec une recomposition de droite extrême qui réalise une synthèse autour de discours xénophobes, démagogiques et clientélistes. Ces courants creusent les fractures identitaires sur nos territoires, là où nous avons plus que jamais besoin de construire le vivre-ensemble et la solidarité entre tous.
    En parallèle, les fruits du « grand recyclage » de la majorité présidentielle incarnent tout sauf une opposition aux extrêmes-droites : toutes & tous sont les tenants d’un libéralisme forcené contre les services publics et au bénéfice exclusif des plus riches. Pour masquer leur vrai visage, ces relais de la politique gouvernementale n’hésitent pas à instrumentaliser des erreurs de procédures administratives pour salir des élus de gauche en mettant en cause leur probité sans aucun fondement. Face à ces procédés qui relèvent de la politique de caniveau, nous renouvelons tout notre soutien à celles & ceux qui y font face avec dignité dans le sens de l’intérêt général des populations.
    Car c’est bien de ça qu’il s’agit : la Gauche est pris pour cible car elle incarne la résistance républicaine sociale & écologique à la normalisation ultralibérale, à la mise en coupe réglée de nos services publics, à l’asservissement de nos collectivités aux puissances de l’argent. Pour faire face, les communistes appellent chacun à prendre ses responsabilités pour contribuer au rassemblement le plus large des forces de gauche et de progrès !

    Il y a actuellement 0 réactions

    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.