Fédération de l'Isère

Fédération de l'Isère
Accueil
 

Précarité partout, égalité nulle part !

Le contre Budget des parlementaires communistes

Retrouvez la page Facebook de notre Sénateur Guillaume Gontard

le 09 November 2017

    Informations nationales

     
     
     

    Sintertech doit vivre !

    Après une longue descente aux enfers, l’entreprise Sintertech – sous-traitant automobile employant 280 salarié·e·s à Pont-de-Claix, Veurey et Oloron-Sainte-Marie – a été placé en liquidation judiciaire le 15 octobre dernier, faute de repreneur.

    Cette décision est l’aboutissement funeste d’un processus de démolition engagé il y a plusieurs années maintenant, avec la vente à la découpe de l’entreprise par Federal Mogul à un financier sans scrupule. Sous-investissement, refus d’étudier des scénarios de diversification, démantèlement des activités de développement… la holding Morin n’aura eu qu’une seule boussole : dégager du cash. 

    Là, un rebondissement pourtant pas si inattendu que ça vient de se produire.

    Alors que les clients de Sintertech, PSA et Renault notamment, s’étaient désistés – entraînant le retrait de la seule offre de reprise – ils se sont aperçu que les pièces concernées ne pouvaient être produites ailleurs. Et pour cause, Sintertech est la seule entreprise capable d’en produire à ce jour.

    Voilà donc des financiers qui ont sabordés sans aucun scrupule une entreprise, pour ensuite s’apercevoir qu’elle & ses salarié·e·s étaient indispensables à toute la chaîne de production.

    Car se sont bien les salarié·e·s qui tiennent les clés dans leurs mains, en témoigne la négociation menés où ils ont obtenus un salaire de 5000€ brut/mois pour ces trois mois de reprise de la production.

    Bien maigre consolation si la liquidation devait être confirmée, mais démonstration claire que se sont les ouvriers & les ouvrières qui créent la richesse dans les entreprises !

    Maintenant, les pouvoirs publics doivent prendre leurs responsabilités !

    Il n’est pas pensable qu’une entreprise comme Sintertech reste en situation de liquidation, alors que les productions ont repris sur demande des clients : Sintertech doit vivre !

     

    Grenoble, le 22 octobre 2019

     

    Jérémie GIONO,

    Secrétaire départemental



     

     

    Il y a actuellement 0 réactions

    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.