Fédération de l'Isère

Fédération de l'Isère
Accueil
 
 
 
 

Cérémonie des vœux 2019 des communistes en Isère

Une très grande affluence ce samedi pour les vœux des communistes en Isère. Jérémie Giono a, dans un discours combatif, montré que le parti « fil à plomb de la gauche » sera à l’offensive et travaillera au rassemblement dans les luttes, contre la bourgeoisie et les parasites de la finance, pour le progrès social et écologique, pour construire une société juste et démocratique.

La première intervention a été faite par Théo Froger, secrétaire du MJCF Isère qui a rappelé le travail militant de la JC dans la lutte contre la loi « Parcoursup », du referendum pour une université féministe, et que le mouvement sera en 2019 très investi encore dans les luttes. Il a terminé son intervention par une citation d’Aragon : « Croire au soleil quand tombe l’eau ».

Pour le travailleur Alpin, Simone Torres, co-directrice du journal qui fête ses 91 ans cette année et la fête 90 ans. A cette occasion un numéro exceptionnel de 92 pages sur l’histoire de la fête sortira au mois de mars. Et la fête...sera à n’en pas douter, exceptionnelle elle aussi pour ses 90 ans les 28,29 et 30 juin 2019 à Fontaine au parc de La Poya. Une première tête d’affiche est annoncée : Kerry James. Le reste de la programmation musicale, les débats qui font que ce n’est pas une fête comme les autres, et le reste seront dévoilés plus tard. En attendant le TA et les amis du TA organiseront un repas le dimanche 27 janvier à partir de 11 heures, salle Edmond Vigne à Fontaine.

Beaucoup de personnes présentes dans la salle et même en dehors (200 personnes d’après le journal Le Travailleur Alpin) pour les premier vœux avec notre nouveau secrétaire départemental, dans une ambiance enthousiaste.
C’est Jérémie Giono, le secrétaire du PCF de l’Isère qui a conclu les vœux. Il a remercié de leurs présences tous les acteurs de la vie politique du bassin grenoblois avant d’entamer son discours. C’est le parasitisme financier et le coût du capital qui ont d’abord été pointé du doigt « en guise d’étrennes, les actionnaires des sociétés du CAC 40 ont encaissé plus de 57 milliards d’euros de dividendes, c’est-à-dire de rente prélevée sur le travail d’autrui, sur notre travail. 57 milliards, c’est près de 13% de plus que l’année précédente, et 62% de plus sur 10 ans ». Il a ensuite évoqué les contestations qui montent avec le mouvement des gilets jaunes, les hospitaliers, les ouvriers, les avocats, la jeunesse s’opposant à la société que nous imposent les « 1 % et leurs représentants politiques ». Il a dénoncé les dangers d’une fuite en avant « populiste », niant la lutte des classes, ne s’appuyant que sur la haine « car au bout du compte ce sont toujours les forces réactionnaires qui récolent les fruits de ce type d’escalade ». Le secrétaire départemental a souligné que c’est par la reconstruction de la conscience de classe, c’est à dire d’une conscience que le cœur des enjeux réside dans le combat autour des modes de productions, dans le combat Capital/Travail, que la colère qui s’exprime aujourd’hui pourra trouver un débouché progressiste.
«La reconstruction de la gauche est un des éléments clés de ce scénario, et l’Histoire démontre que si la gauche est multiforme, elle ne peut gagner et rester réellement fidèles à ses valeurs sans un courant de classe fort et déterminé." Une gauche à rebâtir donc, avec le Parti Communiste au travail dans les mois qui viennent avec les prochaines échéances électorales avec cette année pour les élections européennes une liste initiée et conduite par le PCF avec notre chef de file Ian Brossat, et en 2020 les municipales.
Conclus par une ovation générale, les vœux 2019 d’une année qui sera riche en actions pour le Parti Communiste.

Parmi les personnalités du bassin grenoblois présentes, Guillaume Gontard sénateur de l’Isère, Nicolas Benoit secrétaire de la CGT de l’Isère, Annie David sénatrice honoraire de l’Isère, le maire de Saint-Martin-d’Hères David Queiros et de nombreux autres élus et acteurs de la vie politique du département.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.