Fédération de l'Isère

Fédération de l'Isère
Accueil
 
 
 
 

La fédération de l'Isère du PCF interpelle France 3

Rédaction France 3 Alpes

15 Avenue du Grand Sablon

38700 La Tronche

Grenoble, le 28 février 2018

 

M. Le Rédacteur en chef

Ce lundi et ce mardi, 26 et 27 février, quatre parlementaires des groupes communistes et partenaires au Sénat et à l'Assemblée Nationale étaient présent.e.s en Isère dans le cadre du "Tour de France des hôpitaux". Cette démarche fait suite à la rencontre du 10 janvier qu'ils·elles ont initiée à l'Assemblée Nationale, rassemblant ainsi plus d'une centaine de professionnel·e·s, syndicalistes, élu-es et animateurs de comités locaux. Le Tour de France s'appuie sur les luttes en cours, partout dans le pays.

En Isère, pendant ces deux jours, Madame Laurence Cohen sénatrice du Val de Marne, et Messieurs Pierre Dharréville, député des Bouches-du-Rhône, Dominique Watrin, sénateur du Pas de Calais, ainsi que Guillaume Gontard, Sénateur divers gauche de l'Isère, se sont rendu.e.s successivement au Centre Hospitalier psychiatrique de Saint-Egrève, à l'Hôpital sud d’Échirolles, au CHU Grenoble/La Tronche, et aux hôpitaux de proximité de La Mure et de Voiron.

Pendant deux jours de riches échanges, accompagné.e.s de nombreux militant.e.s et syndicalistes, ils ont rencontré les directions, les personnels, les usagers, pour faire le point sur la crise de l'hôpital public. Ce sont plusieurs dizaines de personnes avec qui les parlementaires ont pu échanger, et affiner les propositions pour redonner à l'hôpital public les moyens d'accomplir ses missions.

Cet événement a été particulièrement bien couvert par le principal organe de presse écrite local. Nous sommes par contre étonnés, et nous ne comprenons pas, que votre rédaction n'ait pas jugé utile de rendre compte de cette initiative, qui, de l'avis de toutes les personnes rencontrées, constituait un réel événement. Plusieurs personnes, nous ont d'ailleurs fait part de leur étonnement face à l'absence totale de la presse audiovisuelle.

Notre organisation déploie ces dernières semaines un nombre importants d’initiatives pour faire vivre des propositions politiques allant à l'encontre du rouleau compresseur libéral imposé par le gouvernement actuel. C'est par exemple, nos "états généraux du progrès social" qui ont vu, le 21 février dernier à Fontaine, plus de 80 personnes débattre sur les budgets publics, en présence de Fabien Roussel, député du Nord, qui a défendu à l'assemblé national au nom du groupe communiste un projet de budget 2018 alternatif. Je pourrais également citer dans ce cadre, une rencontre le 30 janvier dernier sur les enjeux industriels, qui a réuni un nombre comparable de personnes.

De tout ceci, vos téléspectateurs n'en auront rien su ! Cela commence à nous poser question. Nous ne souhaitons pas être dans l'injonction, et nous tenons à la liberté des rédactions, en particulier à l'intérieur du service public. Mais convenez que notre formation politique, qui est une de seules à gauche ayant deux groupes parlementaires, et qui localement conduit les affaires des trois plus grandes communes de l'agglomération après la ville centre, a un groupe de 5 conseillers départementaux, et un conseiller régional de l'Isère ne saurait être effacée des radars médiatiques. Cela pose un problème démocratique.

Nous souhaiterions pourvoir échanger sereinement avec vous à ce sujet. En particulier lors du prochain "point presse" de notre fédération, que nous prévoyons le vendredi 23 mars prochain, et auquel vous recevrez une invitation spécifique. Nous souhaitons d'ailleurs organiser régulièrement cette rencontre avec la presse afin de faire le point sur la situation politique locale et nationale, nos actions en cours, en particulier dans la préparation de notre congrès extraordinaire de novembre 2018.

Je profite de ce courrier pour vous informer de notre prochaine initiative, toujours dans le cadre des états généraux du progrès social : un grand débat sur les enjeux du logement et de l'habitat. Cette initiative rassemblera des élu.e.s, des associations de locataires, des mouvements impliqués dans le logement d'urgence, des bailleurs sociaux. Elle aura lieu à Échirolles, le 14 mars prochain, en collaboration avec l'Association Départementale des Élus Communistes et Républicains. Là encore, vous recevrez une information spécifique dans les tout prochains jours.

Je transmettrai une copie de ce courrier au médiateur des rédactions de France 3. Je reste bien évidement à votre disposition pour échanger avec vous, et vous transmets mes cordiales salutations.

 

 

Laurent JADEAU
Responsable Communication – Presse

Fédération de l'Isère du PCF

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.